Metropolis évoque la civilisation urbaine propre à notre époque, l’ouverture à d’autres cultures, ses métissages. L’étymologie du nom renvoie aux profondeurs, aux entrailles de la ville. On retrouve aussi le féminin puisque metra signifie également matrice en grec. Le nom est bien sûr emprunté à Fritz Lang et son célèbre film des années 20, mais aussi à Jerome Charyn, dont nous avons publié un texte entièrement revu, et dans une nouvelle traduction. En 1986, deux ans avant la création des éditions, l’auteur publiait Metropolis, un hymne à sa ville natale New York. Grâce à une heureuse rencontre, Metropolis a été republié par les éditions Metropolis en août 2000.

En Égypte ancienne, la déesse NOUT est considérée comme la voûte céleste. Le firmament est donc féminin dans la cosmologie égyptienne. Le choix de « NOUT » comme logo des éditions Metropolis est lié à un passé féministe qui retrouve dans la déesse la part des femmes dans la mythologie ancienne et dans l’histoire.