Shmuel T. Meyer : une semaine à Genève

Trois événements à ne pas manquer :

Mardi 19 octobre, 19h à la Fondation Martin Bodmer : 𝘓𝘦𝘴 𝘤𝘪𝘦𝘶𝘹 𝘤𝘰𝘮𝘮𝘶𝘯𝘴 𝘥𝘦 𝘭’𝘦𝘹𝘪𝘭

À l’occasion de la publication chez Metropolis de sa trilogie « Et la guerre est finie… » récompensée par le prix Goncourt de la Nouvelle 2021, l’écrivain Shmuel T. Meyer s’entretiendra avec Mme Michèle Stroun, fondatrice des éditions genevoises Metropolis. Cet entretien sera enrichi par des lectures d’extraits des trois ouvrages.

Jeudi 21 octobre, 12h15 – Dialogue à la Maison Rousseau et Littérature


Dialogue entre Rosie Pinhas-Delpuech et Shmuel T. Meyer autour de leurs ouvrages respectifs :
Roman-document, Le Typographe de Whitechapel (Actes Sud) raconte la naissance de l’hébreu moderne en nous faisant voyager en compagnie de l’écrivain Yossef Hayim Brenner (1881-1921) entre la Russie, Londres, les États-Unis et la Palestine ottomane que les pionniers appelaient Eretz Israël. Dans une enquête intime et fiévreuse, amoureuse et inquiète, Rosie Pinhas-Delpuech traque les balbutiements de cette langue réinventée.

Prix Goncourt de la nouvelle 2021, Shmuel T. Meyer déploie dans Et la guerre est finie une mosaïque de personnages pris dans les remous des Trente glorieuses, de New York à Paris, de Saint-Luc en Valais aux kibboutz des alentours de Césarée. Errance au travers des ruines d’un monde dévasté par les guerres, cette trilogie réunit quarante nouvelles où l’on retrouve les thèmes de prédilection de l’auteur : l’injustice, le racisme, l’incommunicabilité, mais aussi l’amour, le jazz et une nostalgie qu’il dessine avec humour et cruauté.

Maison Rousseau et littérature, Grand-Rue 40, 1204 Genève | www.m-r-l.ch 
Réservations au 022 310 10 28 ou à info@m-r-l.ch

VENDREDI 22 OCTOBRE

Shmuel T. MEYER: Et la guerre est finie..

Association Mosaïque 50 & PlusCase postale 19, 1218 Le Grand-Saconnex

Retour haut de page