ISBN 978-2-88340-201-0
Pages 80
Format 10 x 19
Prix

Francesca ParachiniCarnets borgnes

Elle va de lacs en montagnes, de lointains en exotismes. Elle qui côtoie les pires situations de vie au service des urgences, c’est sa respiration. Voyager, incessamment. Incessamment. Partir. Repartir. Toujours. Et tout d’un coup, une rencontre. Quelqu’un qui l’a vue, là, et la reconnaît tout ailleurs, sur un tout autre continent, mais qui ne l’a jamais oubliée. Quelqu’un dont elle se met, de pays en pays, à rechercher la trace : Longboy – il ne sera jamais autrement nommé. A la recherche de « happenings enchantés », qui ne s’installeront jamais dans la durée. Quand la relation devient évidente, elle s’en va. Coup de fil dévastateur au milieu d’un supermarché, chez elle, à Genève, en pleine ville, en plein familier, en pleine idée d’étagère à monter, de casseroles à laver, de tout ce qu’elle a toujours fui par ses incessants départs. Rupture absurde et pourtant vitale. Alors, elle retrouve le langage de la solitude. Seules les larmes peuvent encore dire le manque.

C’est un animal qui la perçoit, et qui la sauve. Un chien de passage, qui s’approche, puis s’éloigne. Un chien qu’elle appelle Look at you. Regarde-toi. Tu vois, comme tu fais moins la maligne, maintenant.

Que reste-t-il quand on ne sait jamais que partir ?

Retour haut de page