ISBN 978-2-88340-176-1
Pages 256
Format 13 x 21
Prix 25 CHF
20 €

TurineTerre Noire, Lettres des Comores

L’archipel des Comores comprend des îles situées au nord-ouest de Madagascar. Elles furent, pendant plus d’un siècle, colonie française. À partir de 1974, elles sont indépendantes. Depuis, dans ces îles libérées du colonialisme, règnent des gouvernements successifs, dictatoriaux et corrompus. Jean Marc Turine a fait trois voyages qui s’écoulent pendant une période de près d’un quart de siècle dans ces îles abandonnées du monde où règne une misère sans espoir. Le premier, en 1982 ; il vivra pendant un an à Anjouan en jeune coopérant, professeur de philosophie et de français dans un lycée. Seize ans plus tard, en 1998, il y retournera pour deux mois, comme journaliste pour France Culture. Enfin récemment, en 2006, il entreprendra un troisième voyage pour réaliser des émissions pour la RTBF. Ce qui frappe dans ce texte en trois époques, c’est cette complainte lancinante sur le désespoir des Comoriens dont l’avenir semble définitivement absent et le fatalisme irréversible. Jean Marc Turine, à peine un pied posé sur le sol comorien, adopte les mœurs des habitants dans un élan d’empathie et pour mieux comprendre.

Dans son introduction, il dit : « Par ces pages, je souhaite offrir un témoignage qui sorte de l’ombre et de l’oubli, même de façon partielle et subjective, un pays parmi les plus pauvres de la planète, rencontré sans préméditation et dont les habitants me sont chers. J’ai essayé de les accompagner dans les dimensions les plus simples, donc véritables, de la vie. » C’est avec cette approche, intimiste, chaleureuse et sensible que Jean Marc Turine nous fait découvrir ces îles oubliées.

Retour haut de page