ISBN 978-2-88340-184-6
Pages 224
Format 13 x 21
Prix 28 CHF
22 €

De RouletUn glacier dans le cœur, vingt-six manières d'aimer un pays et d'en prendre congé

« … les artistes suisses que j’aime ont feint de s’intéresser à l’étroitesse de leurs vallées, mais c’était parce qu’ils entrevoyaient derrière chacune de nos montagnes un horizon lointain. »

Daniel de Roulet élabore une épopée intellectuelle et artistique très personnelle de la Suisse. Fragments biographiques, enquêtes sur des épisodes obscurs, portraits en forme de nouvelles, dialogues imaginaires, l’auteur passe imperceptiblement de la vérité à la fiction.

Il nous propose ainsi une relecture d’une relation amoureuse jamais aboutie à travers la correspondance de Robert Walser avec sa repasseuse, Frieda Mermet ; la lettre qu’il aurait aimé envoyer à Annemarie Schwarzenbach pendant son séjour en Iran ; une enquête, quasi policière, à Vichy, à propos du passé trouble de Le Corbusier ; un regard interrogateur sur Jean Tinguely ; un hommage à Harald Szeemann, commissaire d’exposition novateur qui lors de l’expo 02 présenta une machine à broyer les billets de banques ; une lettre au ministre de la culture à propos de l’exposition de Thomas Hirschhorn qui ébranla la Confédération…
Il rend hommage à tous ces artistes, écrivains, penseurs qui, bien plus que tous les politiciens, ont permis à la Suisse de s’ouvrir au monde. « Les artistes sont les visionnaires qui perçoivent l’esprit du temps et les changements à venir. »

Table des matières :
– Préface
– Karl Stauffer-Bern, fugueur fugitif
– Robert Walser et la repasseuse
– Monsieur Ramuz, revenez !
– La photo du général Guisan
– Annemarie Schwarzenbach en Iran
– Le Corbu collabo
– La dissidence d’Alberto Giacometti
– Jean Rousset, inventeur du baroque
– L’exhibitionnisme de Max Frisch
– Au service de l’entreprise
– René Cruse, pasteur défroqué
– Obama à Loèche-les-Bains
– Jean Tinguely en sarcastique
– L’ironie d’Harald Szeemann
– La solitude d’Adolf Muschg
– Agota Kristof, exilée à vie
– Gilbert Musy, traducteur
– Jürg Laederach, Beckett en plus bavard
– La violoniste nomade
– P.M. auteur anonyme
– L’humour de Thomas Hirschhorn
– L’angoisse d’Yves Laplace au moment du penalty
– Marianne Müller aurait pu fermer les yeux
– Peter Weber, promoteur de lui-même
– Noëlle Revaz et le silence de l’alpage
– L’impertinence de Gianni Motti
– Vingt-six manières de prendre congé.

Retour haut de page